La famille élargie des rhums :)

par Yan Aubé

À l’été 2014, alors que la terre vibrait au rythme de la FIFA 2014, un alcool peu connue chez nous s’est grandement fait connaitre et a fait de plus en plus son apparition sur nos différentes tablettes. Bienvenue chez nous madame la cachaça et laissez moi vous présenter à mes confrères !

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une cachaça? Il s’agit d’une eau de vie Brésilienne purement fait de la canne de sucre. Vous en conviendrez qu’un alcool fait de la canne de sucre est un ‘’rhum’’ cependant, la conception de cet alcool est différente et unique donc, le peuple Brésilien tenait à ce que cet alcool porte une appellation différente que ‘’rhum’’. N’empêche que la cachaça se trouve dans la merveilleuse famille des rhums et ce au grand plaisir de la part des amoureux de l’alcool des pirates !

leblond1 Comment la cachaça est-elle créer? Dans les années 1800, les esclaves du Brésil pressaient les cannes de sucre afin d’obtenir un jus pur qu’ils faisaient tout simplement bouillir et ce, sans aucune fermentation. Avec l’arrivé de différentes connaissances et procédés, les Brésiliens ont débutés la fermentation de cet alcool en mélangeant le jus de la canne directement avec des céréales (blé, riz, etc.). Malgré les ressemblances avec un rhum agricole, il y a plusieurs variantes entre les deux méthodes. Au niveau de la distillation, la cachaça offre un produit final à 40% d’alcool alors que le rhum termine souvent sa distillation à un taux entre 65% et 80% d’alcool. Immédiatement à la suite de sa distillation, la cachaça est embouteillé alors que ce n’est jamais le cas pur le rhum. Certaines cachaça peuvent être mise en fût de chêne, comme le fond la maison Leblon ainsi que Porto Morretes. Ce vieillissement en fût de chêne donne à la cachaça une couleur tout aussi magnifique qu’un vieux rhum ambré et donne une magnifique douceur en bouche. D’ailleurs, avec sa conception, la cachaça porte très souvent et très fièrement le logo de ‘’produit biologique’’.

Comment buvons-nous cette cachaça? Bien sur, tout comme un rhum blanc agricole qui n’a jamais passer en fût de chêne, la cachaça peut être un produit dédié au cocktail comme le très populaire Caipirinha. Il vous suffit de mettre une moitié de lime bien coupée dans le fond d’un verre, lui offrir une belle cuillère de sucre, écrasez le tout à l’aide d’un mortier, remplissez votre verre de glace et  mettez-y la cachaça (généralement un bon deux onces !). Ce cocktail a fait fureur pendant la fameuse coupe du monde FIFA 2014 et pour l’avoir essayé, j’ai bien aimé ! Ce cocktail a plusieurs alternatives. Il vous suffit de changer la lime pour un fruit différent comme une fraise, un kiwi ou voir même un orange ! Bien sur, votre imagination peut être mis à l’épreuve et vous pourriez définitivement trouvez d’autres cocktails sur le web. Pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir quelques versions qui ont été vieillis en fût de chêne et… Ceci mes amis… Doit absolument être bu de façon pure ! La chachaça vieillit en fût de chêne mérite définitivement les mêmes honneurs qu’un vieux rhum agricole !

Quels sont les gros noms de la cachaça au Canada? Bien sur, lorsque nous parlons de rhum, nous savons tous le nom des grandes distilleries. Pour ce qui est de la cachaça, ce n’est pas le cas. Alors voici quelques noms avec quelques uns de leurs produits.

leblond2

La plus grande maison de cachaça est sans aucun doute Leblon que nous retrouvons en grande quantité sur les tablettes Canadiennes. Sa si grande présence est sans doute le résultat de l’investissement de Bacardi dans cette maison. La SAQ leur a d’ailleurs fait de très belles promotions lors de la FIFA 2014 ! C’est aussi cette cachaça que nous trouvons dans la plus grande majorité des restaurants du Québec. Nous avons seulement droit à la version blanche non vieillit cependant, Leblon offre aussi une version Reserva Especial. Cette version qui est mise dans une magnifique bouteille, est vieillit pendant 2 ans dans un baril ayant contenu une liqueur de fruits. Malheureusement, je n’ai pas eu la chance de la déguster encore. Cependant, si vous consulter les différents sites, les commentaires y sont fortement élogieux ! Pour ma part, j’ai dégusté la Leblon normal et tel que mentionné ci-dessus, nous devons tout de même nous attendre à un style de rhum agricole mis directement en cuve d’inox ! Mon expérience est loin dans ma tête mais je me rappelle très bien de ce goût très terreux et végétal. Je dirais même que ça peut décoiffer ! Bref, c’est purement fait pour un cocktail !

La deuxième grande marque n’est malheureusement pas disponible au Québec cependant, elle l’est en Ontario (LCBO). Il s’agit de la cachaça Pitu. Pour être franc avec vous, je n’ai pas entendu de très bons commentaires sur celle-ci donc, je n’y ai malheureusement jamais gouté. pitu1

La troisième est elle aussi disponible au Québec. Il s’agit de la Porto Morretes. La SAQ nous offre deux versions. Bien sur nous avons la version ordinaire, blanche et non vieillit qui… Est tout comme la Leblon ! Cependant, j’ai eu la chance d’avoir la version vieillit et comme je l’expliquais ci-dessus… Ceci mérite un grand respect ! Le Porto Morretes Cachacha Ouro est une eau de vie qui a été vieillit 3 ans dans des fut de chênes et une fois dans le verre, on le sent vraiment ! Ce rhum dégage des belles notes très boisés ! On sent aussi des notes de gingembres, vanille et bien sur l’odeur épicé\sucré de la canne à son état pur. En bouche, c’est un thé à la menthe et aux agrcachaca1umes avec une bonne cuillère de miel ! D’ailleurs, ce gout miel/gingembre reste en bouche un bon bout ! C’est sérieusement une belle expérience et un essai en vaut la peine ! Soyez prudent…Après quelques verres, vous risquez de chanter »Copa, Copa Cabana ! »

cachaca2En espérant que vous allez apprécier cette chronique découverte et en vous invitant fortement a essayé ce produit dans vos cocktails favoris, je vous salue et vous souhaite une ‘’Bom Dia’’ (Bellejournée en Portuguais !)

Cheers les amis !

Yan Aubé, collaborateur de Gatineau, Québec

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.