Panamonte Reserva XXV (25 ans)

par Baptiste Gissinger

J’ai eu le grand plaisir de me faire présenter cet exceptionnel rhum par Manfred qui travaille pour Bulles, Mousse et Tanins. Ce rhum de Panama se base sur une distillation de molasses de cannes à sucre cultivées et distillées à Las Cabras De Pese. Fait à la main par le Master Blender Francisco « Don Pancho » Fernandez Parez (une légende du rhum), ce rhum est vieilli un minimum de 25 ans dans d’anciens fûts de bourbon.

Dans le verre : le liquide épais et sirupeux arbore une belle robe foncée aux reflets de miel qui témoigne de son âge avancé. Au nez, le vieillissement en ex-fûts de bourbon saisi! Un nez puissant, boisé, presque épicé à la manière d’un Rye (Bourbon de seigle). La vanille embarque tout de suite après avec une touche de caramel de cassonade, d’écorces d’orange brulées et de mélasse.

En bouche : feu de bois, orange, cannelle grillée, amandes vertes, noisettes vertes, sous-bois, café … voici ce qui explose en bouche sur un fond mielleux avec une texture douce, enrobante et sirupeuse.
Mon plus grand bonheur est qu’il s’agit d’un vrai rhum vieux. Aucun sucre ajouté ni arôme. On distingue ainsi le rhum de mélasse et le travail incomparable de 25 années passées dans un ancien fût de bourbon et son sucre résiduel. L’équilibre est envoûtant tant il dévoile son secret de fabrication. Finale longue et boisée. Gardez le verre avec vous une fois vidé et plongez votre nez pour un dernier voyage au milieu d’une forêt remplie d’essences de bois exotiques séculaire et d’écorces séchées.

panamonte

Pour conclure : une production très limité, on parle ici de quelques milliers de bouteilles par an pour la planète. Seulement 15 sont disponibles en SAQ Signature au prix de … 600$! Et oui, toute rareté a un prix ainsi que son âge. Vous imaginerez ma joie lorsqu’on m’a proposé de goûter à ce nectar. L’équilibre de ce rhum n’a d’égale que la justesse de son élaboration et il est le témoin de l’expérience et du talent de son créateur. Cela justifie-t-il les 600$ demandés pour la bouteille … probablement un peu, pour un collectionneur avertit dont l’inventaire regorge de vieux rhum plus abordables. En attendant, d’excellents produits sont disponibles sans se ruiner, mais l’expérience elle en valait la peine!

Santé!

Par Baptiste Gissinger, Collaborateur de Québec Rhum, Québec, Québec

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.