Arcane Extraroma

par Pierre-Olivier Coté

Mon évaluation d’aujourd’hui porte sur un produit très spécial et très surprenant, le Arcane Extraroma. Ce rhum nous arrive de l’île Maurice qui est située dans le sud-ouest de l’océan Indien près de la Réunion. Il est élaboré selon les méthodes agricoles et vieilli 12 ans en fût de chêne américain selon la méthode Solera. Cela signifie donc qu’au fil du temps, des rhums plus jeunes sont ajoutés à des rhums plus vieux. Dans ce cas–ci, le plus jeune est d’un an et le plus vieux est un millésime 1999. Le Arcane Extraroma est embouteillé à 40% alc./vol. et est présenté dans une très belle bouteille noire opaque ainsi que dans une belle petite boîte aux couleurs d’or, de noir et de vert qui vient volontairement rappeler la couleur de la canne. Quelques informations y sont inscrites dont l’idée de ses créateurs qui est d’exprimer et conserver tous les arômes de la canne à sucre. C’est donc ce que je vais vérifier!

arcane-extraroma Au nez : Wow, je suis jeté à terre. Est-ce vraiment un rhum que je viens de sentir? On croirait une liqueur! C’est très sérieusement du bonbon au nez. Bon, après l’étonnement j’y retourne plus sérieusement et j’y découvre, la banane…non de la guimauve à saveur de banane, oui c’est exactement ça! Ensuite, l’odeur évolue graduellement sur la pêche et les abricots, c’est très fruité et floral. J’y trouve aussi un peu de miel, noix de coco et noisette. Il est très gourmant et surtout surprenant au nez.

En bouche : c’est d’abord mielleux. La guimauve à la banane y est encore mais plus subtile qu’au nez. Beaucoup moins sucré que le nez pouvait l’annoncer. Plus de doute à cette étape, ce n’est pas une liqueur mais bien un rhum! On y retrouve les notes de noix de coco et de miel mais ensuite il y a une petite touche poivrée qui lui apporte un petit «kick» qui vient bien contre balancer tout le sucre du début. La finale est épicée, poivrée et légèrement herbacée pour s’allonger ensuite sur la crème pâtissière et les fruits tropicaux tout en maintenant le goût persistant de la banane. Au final, c’est toutefois le goût de la canne fraîche qui nous reste en bouche.

Opinion finale : le Arcane Extraroma est un produit très original et tout à fait unique. C’est l’un de ces rhums qui est adoré ou détesté, mais qui ne laisse personne indifférent. Soyez averti, même s’il n’est pas aussi axé sur les bonbons en bouche qu’au nez, celui-ci est un rhum que je catégoriserais de « dessert ». Ont-ils réussi à exprimer et conserver tous les arômes de la canne à sucre? Et bien en partie je dirais oui, surtout pour la finale, mais il reste que l’arôme de bonbon aux bananes prend un peu trop de place dans l’ensemble. Pour ma part, j’aime vraiment ce rhum car il sort des sentiers battus, ne ressemble à aucun autre rhum et je le trouve excellent comme digestif. Il n’y a aucun doute que ce rhum est à essayer sans hésiter! Cheers!!!

N.B. Plusieurs hypothèses ont été lancées par rapport aux additifs possible dans ce produit afin d’obtenir ces arômes. Après plusieurs recherches je n’avais rien trouvé mais juste avant de publier cet article, l’équipe d’Arcane m’a contacté pour me donner des informations concernant la fameuse fabrication de ce rhum. Alors voici ce qu’ils ont gracieusement accepté de nous partager! Contrairement à plusieurs autres rhums, ce n’est pas du sucre qui est simplement ajouté pour rehausser les saveurs, mais bien un sirop de canne vieilli ! La technique consiste à assembler dans d’ex fûts de Cognac (chêne du Limousin très oxydatifs) un mélange à part égale de sirop de canne brun à leur rhum blanc agricole de 70%. Le mélange est ensuite vieilli en fût pour un minimum de 3 ans avant d’être incorporé au rhum de la Solera. C’est cette technique qui apporte à ce rhum sa suavité ainsi que ce profil aromatique si spécial!

Par P.-O. Côté, Collaborateur de Québec Rhum, Saguenay, Québec

You may also like

2 commentaires

Québec Rhum 30 juillet 2016 - 20 h 57 min

Tout à fait ça ! Exquis 🙂

Répondre
Robert Lemieux 12 août 2016 - 19 h 28 min

J’aime bien son léger gout d’agrumes (J’en possède une bouteille), mais ce n’est pas exactement un rhum non-altéré…
C’est un rum à siroté ou à utilisé dans la confection de desserts où il peux être substitué au sucre dû à la quantité de celui-çi y est ajouté (oui, oui, je sais, c’est du sirop, pas du sucre…mais, à ma connaissance, du sirop c’est du sucre concentré!)

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.