Rhumrhum PMG Libération 2010 et 2015 (version réduite 45%)

par Pierre-Olivier Côté

Aujourd’hui je vous présente 2 rhums agricoles vraiment uniques : Le Rhumrhum PMG Libération 2010 et le 2015. Il s’agit de la version vieillie de l’excellent rhum blanc Rhumrhum PMG 56% que je vous ai déjà présenté par le passé. Donc le Rhumrhum est fabriqué sur l’île de Marie-Galante tout près de la Guadeloupe et il est distillé dans les locaux de la distillerie Bielle. Ce rhum agricole est le seul à être fait à partir du pur jus de canne à sucre non dilué! Autre fait spécial : la fermentation dure de 7 à 9 jours alors que généralement, pour les rhums agricoles, elle est de 24 à 72 heures. Suite à cette longue fermentation, il est distillé dans un double alambic charentais (Pot Still) en cuivre. Le nom et la date signifient ici l’année que le rhum a été «libéré» des fûts et non l’année où il a été distillé. Donc, pour le Libération 2010, nous avons un rhum qui a séjourné environ 2 ans et demi en fûts de vin de Sauternes (Château d’Yquem). Pour le Libération 2015, même concept mais vieilli 6 ans en fûts de Sauternes. Ces 2 rhums titrent à 45% alc/vol mais il existe aussi une version «brut de fût» du 2015 à 58.4% alc/vol.

 

Rhumrhum PMG Libération 2010 45%

rhumrhum-liberation-2010Au nez : On débute avec des notes fruitées, épicées et légèrement mentholées. Il y a une très belle complexité qui rend difficile à croire que ce rhum ne s’est même pas rendu à ses 3 ans!!! On y perçoit rapidement le zeste d’orange et l’ananas qui laissent place au clou de girofle et à la cannelle. Ensuite, il y a une petite touche de mangue et de papaye subtilement poivrée qui évolue sur le caramel et la vanille. Le tout est très bien balancé avec une pincée de sel très délicate! Les 45% sont surprenament imperceptibles.

En bouche : L’arrivée en bouche est plus forte que ce que le nez présageait. On y retrouve les mêmes fruits qu’au nez mais de manière plus subtile et avec du raisin cette fois. La canne à sucre est beaucoup plus présente en bouche qu’au nez, pas de doute ici nous avons bien à faire à un agricole! On y retrouve par la suite un côté plus boisé avec des notes de chêne et une poignée d’épices. La finale est longue et chaude avec un côté salin qui nous ramène pour finir sur le côté végétal de la canne.

 

Rhumrhum PMG Libération 2015 45%

Au nez : Celui-ci est moins fruité que la version 2010 et les arômes y sont plus subtils. On y retrouve des agrumes et rhumrhum-liberation-2015des abricots séchés. Par la suite, il y a un côté plus boisé qui se pointe suivi d’amandes et d’anis. La canne finit par se frayer un chemin au travers de tout cela accompagnée d’un petit grain de poivre. Le nez est complexe, très délicat et frais.

En bouche : Surprenant! La complexité est impressionnante, beaucoup plus que la version 2010. L’arrivée en bouche est remarquablement douce et une fois installé sur nos papilles, le feu d’artifice débute! Même la plus petite des gorgées prendra toute la place possible en bouche. On y retrouve les fruits séchés et les agrumes mais avec la banane cette fois. Les épices et le côté salins font ensuite leur apparition avec encore un peu d’anis. La finale est longue et plaisante sur le côté végétal, épicée et boisée. La canne est bien présente et persistante sur cette finale qui est très fraîche.

 

Opinion Finale : Premièrement, si vous n’êtes pas un amateur de rhum agricole, je ne vous conseillerai pas de faire l’achat d’une de ces bouteilles car elles sont assez dispendieuses. Par contre, je vous invite très fortement à y goûter si l’occasion se présente car il s’agit de rhums exceptionnels qui pourraient vous surprendre!

Pour moi cette gamme est une réussite sur toute la ligne, du Rhumrhum blanc au 2015, cette gamme est le fruit d’un travail exceptionnel de la part de Luca Gargano (spécialiste mondial du rhum et PDG de la société d’importation Velier) et du maitre Vittorio Gianni Capovilla (reconnu comme étant l’un des meilleurs distillateurs dans le monde). C’est un travail unique qui est fait pour l’élaboration de ces rhums et il est clair qu’ils en sont tous autant uniques. Ce serait une grave erreur de s’arrêter au jeune âge de ces rhums avant d’y goûter car ici l’âge ne reflète en rien la qualité ni la complexité de ces produits. Pour ce qui est des 2 versions que je vous ai présenté, il m’est difficile de départager qu’elle je préfère. Pour ce qui est du nez, ma préférence va à la version 2010 qui est à mon avis (et goût) plus gourmande et incroyable surtout pour un rhum de moins de 3 ans. Mais en bouche je dois avouer que ma première impression pour la version 2015 a été un gros WOW! Ainsi, ces 2 versions sont assez différentes l’une de l’autre avec chacune leur point fort ce qui en fait pour ma part 2 rhums d’exception que je ne peux départager. Je vous dis donc goûtez et dégustez avec plaisir!

CHEERS!!!!!

P.O. Côté, collaborateur Québec Rhum, Saguenay.

 

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.