Évaluation : Brugal Anejo Superior Rum

par Rédaction

Pour débuter voici une petite partie de l’histoire de la famille Brugal.

La Distillerie Brugal a été fondée en 1888 par Andrés Brugal Montaner. Au cours des cent vingt années suivantes, la société a grandi de façon constante, et elle est maintenant l’un des trois grands distilleurs de rhum en République Dominicaine. Bien que le Groupe Edrington contrôle maintenant la société, George Arzeno Brugal, est le président actuel, et la plupart des membres actuels du conseil sont des descendants directs du fondateur de la société d’origine. De plus Brugal est un des plus gros employeurs de la république et un partenaire financier pour les infrastructures de l’île.

Tranche de vie…En 2014 nous avions un échange de cadeau familial et je devais donner des choix de moins de 25$. J’avais posé une question sur le site de Québec Rhum ; Quel rhum me recommandez-vous à moins de 25$ ? Plusieurs m’avaient mentionné le Brugal Anejo Superior Rum. Étant plus du genre Sailor Jerry et Captain Morgan à cette époque… je me suis dit…pourquoi pas ?

Brève description : Selon le site Brugal USA, Brugal continue de faire son rhum à la manière traditionnelle (à partir de la mélasse) et vieillit l’esprit sur place à Puerto Plata. L’Anejo de Brugal est vieillit pendant deux à cinq ans dans des fûts de chêne blanc américains de type bourbon américain. Ce rhum de couleur ambré se sert sur glace avec du cola. Le Brugal Anejo fait également de très bon cocktail et il est vendu à la SAQ au prix de 27,65$.

La bouteille : Le Brugal Anejo Superior est mis en bouteille à 40% d’alcool par volume. La bouteille est grande et mince en verre claire et l’étiquette est claire et facile à lire. La bouteille de verre se rétrécit vers le bas de l’étiquette, ce qui rend plus facile à saisir et à tenir. La sangle de filet de poisson sur la bouteille est assez cool car elle ajoute un peu de classe à la présentation. Le bouchon fileté métallique qui scelle la bouteille fonctionne malheureusement dans l’autre sens et les filets peuvent se briser avec le temps.

Dans le verre : Le rhum affiche une belle couleur ambré / cuivré, apparemment plus riche et plus sombre que les rhums de 2 à 5 ans vieilli en barriques que nous avons au Québec (peut-être dû à l’ajout de caramel). Quand je penche et tourne mon verre, je vois un éclat légèrement épaissi du rhum à l’intérieur.
Au nez : L’arôme initial apporte des odeurs légères d’épices de bois et de caramel avec un soupçon de moutarde. À ma deuxième porté du verre au nez je sens que les fines épices de chêne ont gagné un peu d’élan. Il y a des impressions légères de raisins secs, de chocolat, de cannelle et même des clous de girofle plus légers. Des mèches d’écorce d’orange (ainsi que le Curaçao orange) semblent se mêler dans l’arôme, et dans l’ensemble, je suis assez satisfait de la complexité d’un tel jeune rhum.

En Bouche : Il est sec et il y a une belle consistance au nez et au palais car ma première gorgée m’apporte des épices de chêne légères qui portent de nouveau des notes fortes de caramel et d’écorces d’orange. Bien que le rhum soit évidemment jeune (avec une touche épicée), je remarque aussi une belle profondeur de saveur en évolution, je goûte un peu de marmelade, raisins secs avec une touche d’amande qui semble lier les trois ensemble aussi je goûte la cannelle. Le rhum semble plus complexe et structuré qu’un jeune rhum le devrait.

La finale : La finale est courte et croustillante avec un joli débordement de caramel et d’épices (épices de cannelle et de bois) qui persiste sur le palais. L’ajout d’un glaçon amène des saveurs de chocolat au lait dans la finition.

Note personnelle : Je trouve que le Brugal Anejo se mix bien avec du cola ou du Ginger Ale, et il fait aussi de beaux et bons cocktails de style Daiquiri ambré. Il est rare de trouver un rhum qui est vieilli dans cette gamme de 2 à 5 ans qui reste si agréable tout au long de l’expérience de dégustation. Du verre, à la bouche, à la gorge le rhum a une consistance merveilleuse de saveurs. Oui, c’est un jeune rhum. Néanmoins le Brugal Anejo peut facilement être siroté, surtout sur la glace. Il est également un mélangeur très polyvalent. Il aura toujours une place dans mon bar.

Par Stéphane Beaudoin,

 

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.