Évaluation du Millonario XO

par Pierre-Olivier Coté

Le rhum Millonario nous provient du Pérou, c’est l’une des 2 seules marques de ce pays  (l’autre étant Cartavio).  La distillerie qui produit le Millonario est située dans le nord du pays dans une région qui est considérée comme «une terre d’abondance» par les anciens Incas. La marque a vu le jour en 1950. À cette époque, ce rhum était difficile à acheter pour la plupart des gens et était donc surnommé «por los millonarios». Ces rhums n’étaient disponibles que pour le marché local jusqu’en 2004 où ils furent découvert par l’importateur italien Fabio Rossi, l’homme derrière Rum Nation (embouteilleur indépendant). C’est lui qui décida d’en faire l’exportation au niveau mondial. La distillerie utilise que de la mélasse locale pour la production de ses rhums. Le Millonario XO est d’abord distillé à partir de 3 anciennes colonnes de distillation venant d’Écosse. Il est ensuite vieilli dans d’ex-fûts de chêne américain de bourbon et d’ex-fûts de Sherry selon la méthode Solera. Les rhums que l’on retrouve dans cet assemblage sont de 12 ans à 20 ans. Le Millonario XO est présenté dans une magnifique bouteille et titre à 40%alc./vol.  Voyons maintenant si ce rhum est aussi magnifique que la bouteille!

Au nez : Nous avons ici un rhum qui est vraiment très doux avec des notes très sucrées de banane séché et de toffee. Ensuite, nous avons la cassonade et la cannelle mais de manière très douce. Plus on le laisse respirer et plus sa nature sucrée ressort, même un peu trop je dirais. On finit avec des fruits confits et une très forte et intense odeur de bonbon qui de devient agaçante à la longue. Voyons la suite…

En bouche : L’attaque est très douce et suave. Très sucré en début de bouche avec une forte présence de caramel, chocolat au lait, raisins, tabac, café et vanille pour ensuite laisser un peu de place à l’alcool avec des épices comme la cannelle et le clou de girofle. Nous avons ici un rhum vraiment sirupeux. La finale est moyennement longue sur le zest d’orange avec un léger côté médicinal mais il nous reste en bouche une sensation sucrée qui devient lassante à la longue, un peu comme l’arrière-goût d’un sirop pour enfant. L’évolution en bouche est décevante.

Opinion finale : Ce rhum se veut un rhum «premium» mais pour ma part, il est quelque peu gâché par sa trop forte teneur en sucre. Je n’ai rien contre les rhums sucrés mais celui-ci est, à mon avis, est un bon exemple de comment un rhum peut-être endommagé par trop de sucre. Des tests ont révélé une teneur en sucre ajouté de plus de 40g par litre, ce qui est beaucoup trop élevé à mon goût. De plus, on parle ici d’un rhum qui se vend à plus de 120$ canadien ce qui est beaucoup trop cher pour un produit de ce genre. Par contre, je suis certain qu’il va plaire à plusieurs et c’est tout à fait correct, l’important pour chacun est quand même d’avoir du plaisir en dégustant (ce que je n’ai pas eu malheureusement).  Si vous aimez les rhums sucrés, sirupeux voir même liquoreux, je suis certain que vous allez vous régaler, c’est un bonbon! Haha Pour les autres, je vous suggère de passer votre tour et d’essayer autre chose pour ne pas être déçu 😉

Cheers!!!

Par P.-O. Côté, Québec Rhum

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.