Kill Devil Barbados 9 ans (Foursquare 2007)

par Maxime Fortier

La marque Kill Devil est le fruit du travail d’un embouteilleur indépendant appelé, Hunter Laing davantage connu dans le Whisky selon mes recherches et ce, depuis plus de 60 ans.

Stewart Laing, qui a donné sont deuxième prénom (Hunter) comme partie du nom de la nouvelle société est rejoint par ses fils Andrew et Scott, qui eux ont intégré leur propre société d’embouteillage indépendant Edition Spirits et sa marque First Editions dans Hunter Laing. Nous sommes fiers les marques First Editions, Sovereign, Hepburn’s Choice et Distiller’s Art en whisky et Kill Devil en embouteillages single cask de Rhum font partie du portefeuille de La Boutique du Chemin.

Ce rhum est embouteillé à 46% d’alcool par volume cependant, il est plutôt doux contrairement à ce que l’on pourrais penser. Il n’y a pas beaucoup d’informations sur le rhum réellement mis-à-part que c’est un assemblage de rhums distillés en pot still et en colonne qui à subit un double vieillissement au Barbades (environ 3-4 ans) et ensuite au Royaume-Unis (supposition selon mes lectures). Je l’ai trouvé peu aromatique et très léger. Il n’est pas disponible au Québec mais j’ai vu qu’il se vend autour de 52 euros actuellement à Paris.

La couleur de ce rhum est doré et peu foncé. Au nez, les arômes sont timides mais on note la présence de vanille, un peu de caramel (à la 3e dégustation) et des fruits secs de façon bien équilibré. Il me rappelle les McCoy que j’ai goûtés récemment mais en plus léger, vraiment plus léger et moins intéressant.

En bouche, les noix, le vanille et des notes de bois apparaissent et encore les fruits secs un peu.

La finale est très douce, il ne m’a pas charmé je dois dire au départ, il est très timide j’aime habituellement les rhums de la Barbade et je commence de plus en plus à m’intéresser et à découvrir les rhums de ce type (Foursquare, The Real McCoy notamment) que je connaissait peu jusqu’à maintenant. En cours de dégustation, j’ai cependant eu plus de plaisir et découvert sa complexité probablement dû à son double vieillissement il n’est pas in-intéressant mais probablement moins que les autres de ce type.

Par Maxime Fortier, Québec Rhum

Informations complémentaires.
Distillé; 06/07 / 374 bouteilles / Produit d’Écosse

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.