Évaluation – Novo Fogo Chameleon (Cachaça)

par Maxime Fortier

Voilà, j’ai un peu de retard dans mes évaluations mais bon je m’y remet tranquillement pendant mes vacances estivales ! J’ai rencontré, il y a quelques mois, Kimi Winkler (Ambassadrice de la marque Novo Fogo qui habite New York) lors d’un cours passage à Québec où elle a pris le temps de nous faire déguster les Cachaça Novo Fogo Chameleon et Novo Fogo Barrel-Aged Cachaça en sa compagnie.

Tout d’abord afin de partir du bon pied, vous devez savoir que la Cachaça a un lien de parenté avec le rhum puisqu’elle est produite à base du pur jus de canne tout comme le rhum agricole. La Cachaça est produite strictement au Brésil réglementée par une loi concernant l’utilisation de son nom qui se décrit comme suit; « Cachaça est le nom typique et exclusif d’une eau-de-vie de canne à sucre produite au Brésil, avec un titrage d’alcool de trente-huit à quarante-huit pour cent en volume à vingt degrés Celsius, obtenue par distillation du moût fermenté avec des caractéristiques sensorielles particulières et avec addition éventuelle de sucre jusque à six grammes par litre ». Il existerais actuellement entre 400 et 600 producteur au Brésil pour un nombre impressionnant de 4 000 marques différentes. La Cachaça est consommée quasi-totalement au Brésil (99% localement ce qui explique la faible présence de ce type de produit sur nos tablettes).

Novo Fogo est une compagnie crée en 2004 fortement engagée pour l’environnement. Elle est installée de la région du sud du Brésil, à Pico da Marumbi, près de la Serra do Mar, en plein cœur de la forêt montagneuse. Ce climat tropical est propice à la culture de la canne à sucre. Sa production est constamment à la recherche de la qualité optimale, le tout dans une agriculture biologique et « zéro déchet ». Ainsi les cannes sont récoltées à la main par des cueilleurs. Le pressage du pur jus de canne se fait rapidement suivant la récolte. La distillation a lieu dans les 24h suivant la récolte, en alambic de cuivre, par le moyen de levure propres à cette distillerie. Des 1 200 litres alors obtenus, seul le coeur du distillat est sélectionné, tout juste 130 litres soit près de 11%. S’ensuit un repos d’une année en cuve.

La Bio Chameleon a bénéficié d’un an de vieillissement supplémentaire en fûts de chêne américain recyclés ayant contenu du Bourbon (Four Roses) qui ont été précédemment démontés, sablés et grillés légèrement. La mise en bouteille se fait sans filtration ni ajout ou dosage et le degré d’alcool final en bouteille est de 43%. Sa bouteille est en forme de poire (toute la gamme est embouteillée dans les mêmes bouteilles d’ailleurs). Les bouteilles sont fabriquées à la main à partir de verres recyclées ce qui n’est pas rien avouons-le ! Passons à la dégustation !

D’abord, sa couleur est plutôt jaunâtre avec quelques reflets dorés.

Au nez, j’ai des odeurs de vanille, de caramel et de noix, le tout en douceur suivant des arômes floraux et végétal. Très joli bouquet 😉

En bouche, la douceur et la fraicheur est très présente aucune attaque et principalement sur le côté herbal et végétal

En finale, végétal et assez courte mais vraiment plaisante je dois avouer. Une belle balance 🙂

Son profil est doux et floral, si vous êtes de ce ce type vous allez vous régalez !! Petite suggestion: dégustez ce produit pur d’abord et comme bon vous semble par la suite selon votre goût et/ou votre humeur du moment donc encore pure ou en cocktails ! À notez, elle est disponible en SAQ (quelques exemplaires seulement..) au prix de 49,25$.

Par Maxime Fortier, Québec Rhum

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.