Évaluation – Rammstein Rum

par Maxime Fortier

Après la vodka et la téquila, le célèbre groupe Allemand Rammstein à lancé à la fin de l’année 2018 sur le marché un rhum commercialisé par la société 1423 Spirits. Ce ne sont pas les premiers et ce ne seront probablement par les derniers artistes à se lancer dans la commercialisation de spiritueux. N’étant pas vraiment fan du groupe, j’avais la bouteille mais c’est seulement plusieurs mois plus tard que je m’y suis risqué plus sérieusement! On m’a dit de bons commentaires dans l’ensemble mais bon, que le rapport qualité/prix était correct sans plus même un peu faible. Me voici pour m’en faire une idée moi-même et je suis bien honnête, je me suis concentré que sur le produit dans la bouteille.

Il s’agit d’un assemblage de rhums de la Jamaïque et de la Guyane distillés en alambics pot still en cuivre et d’un rhum de Trinidad distillé dans des alambics à colonne. Il a par la suite séjourné jusqu’à 12 ans en ex-fûts ayant contenu du Bourbon. Il est embouteillé à 40% d’alcool par volume dans une bouteille un peu courte sur pied de 700 ml. Le packaging est très bien avec le nom du groupe bien en évidence sur l’étiquette noire avec les écritures doré avec des reflets. Simple, élégante et efficace, le tout dans un beau boitier!

Il est de couleur ambré avec des reflets cuivrés.

Son nez est sur les fruits, une certaine fraîcheur se dégage avec des notes d’épices légèrement fumées notamment la vanille. On sens bien la présence et les caractéristiques des différents distillats qui le composent, par exemple, les arômes intenses (fruits exotiques) de la Jamaïque et le côté bonbon sucré de Trinidad ainsi que la douceur de la mélasse de la Guyane. Un bel équilibre au nez !

En bouche, il est assez doux (smooth et moelleux, littéralement je pense avoir un 35-38% d’alcool en bouche) sur la vanille et la cassonade avec une certaine puissance. Les fruits exotiques sont présents à nouveau avec une touche de bois un peu fumé/sucré. Assurément dosé ce rhum mais pas inintéressant je dois l’admettre. Cependant, je ne perçois pas véritablement le 12 ans d’âge, est-ce un ‘Solera’, une moyenne d’âge des 3 rhums, un âge admis de l’un des distillats ou un 12 ans minimum de l’ensemble du blend. J’ai lu dans mes recherches, jusqu’à 12 ans, alors probablement qu’un des 3 distillats utilisés dans cet assemblage est âgé de 12 ans, qu’en est-il vraiment? Je ne sais pas du tout alors ça reste une bonne question..

La finale est douce et longue sur la vanille et la cassonade. C’est bien, pas du tout mauvais mais est-ce un grand rhum, je ne sais pas.. je ne crois pas surtout pas à 80$ en SAQ en ce qui me concerne (Il a été disponible un certain temps, très court car les ventes ont explosées littéralement !!) un peu cher mais bon l’utilisation du nom y est probablement pour quelque chose! Le produit est bon, il plaira pour sûr au amateur du groupe de musique, je l’ai trouvé ni exceptionnel ni vraiment décevant. J’ai été étonné d’avoir ce produit disponible au Québec, c’est vraiment super d’avoir ce type de rhums qui sort un peu de l’ordinaire parmi notre sélection. Chapeau à l’agence qui le distribue au Québec.

Rock and roll gang !!

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.