Accueil Évaluations Évaluation – Les Bienheureux El Passador Gran Reserva

Évaluation – Les Bienheureux El Passador Gran Reserva

par Maxime Fortier

Le Guatemala est un pays d’Amérique centrale situé au sud du Mexique, il possède des volcans à profusion, des forêts tropicales et des anciens sites mayas. Quand on entend parler des rhums de ce pays, on nous parle souvent de vieillissement en altitude, de la qualité de leur matière première, leur terroir volcanique. On pense à des rhums doux de type Botran, Zacapa entre autres.

La société française Les Bienheureux est derrière la marque El Passador de Oro qui propose maintenant 3 embouteillages (XO, Gran Reserva et le 52%). Elle a pour objectif de proposer aux consommateurs des rhums moins sucrés et plus naturels que les rhums déjà présents dans cette région du monde. Pour se faire, ils réalisent un assemblage de rhums distillées en colonne issus du miel de canne (pur jus légèrement cuit) de différentes distilleries du Guatemala. On mentionne l’ajout de caramel et de saveurs avant l’étape de vieillissement. Les rhums utilisés pour l’assemblage du Gran Reserva auraient été vieillis un minimum de 10 ans allant jusqu’à 18 ans au Guatemala selon la méthode Solera dans plusieurs types de fûts. Il a subi une finition de 6 mois supplémentaires en ex-fût de Cognac en France. Il a finalement été embouteillé à 40% d’alcool par volume dans une jolie carafe avec une étiquette noire vendu dans une boite de la même couleur qui fait plutôt élégant.

Il est de couleur ambré légèrement plus foncé / cuivré que le XO.

Au nez, il est sur des odeurs de caramel, du toffee, un peu de torréfaction avec du cacao, du bois grillé, de la vanille. Il est semblable au XO mais avec un peu plus présence de chauffe et de profondeur.

En bouche, il est doux, assez invitant avec plus de tenue que le XO. Des notes de caramel, de vanille, du bois grillé, du café et du cacao. Il est sucré certes, mieux défini que le XO mais encore là ça reste un rhum pâtissier voire gourmand.

La finale est longue sur la torréfaction et la sécheresse du bois, la vanille et le caramel. Il est pas mauvais, meilleur que le XO oui mais pas si excellent, mais ça reste un très bon ron (dans sa catégorie). Il est disponible dans 4 succursales SAQ actuellement dont 3 réservés aux restaurateurs. Il se vend au prix de 110,50$, ce qui est un prix un brin élevé pour un rhum de ce type.

Cheers !!

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.