Accueil Évaluations Évaluations – Stade’s Rum Beach Vat No.1 & Bond No.8

Évaluations – Stade’s Rum Beach Vat No.1 & Bond No.8

par Maxime Fortier

Stade’s est une nouvelle marque lancée en mars 2021, elle est entièrement produite et embouteillée à la Barbade par la West Indies Rum Distillery (WIRD). Cette distillerie n’est pas nouvelle dans l’industrie, mais elle a pendant longtemps, produit uniquement du rhum en vrac pour d’autres entités. Stade’s est donc leur gamme maison et elle rend hommage à George Stade, un ingénieur allemand qui a apporté son savoir-faire pour les équipements de traitement et de distillation du sucre dès 1893 lors de la construction/création de la raffinerie, qui est devenue une distillerie par la suite.

WIRD à lancé 2 références pour le moment, mais on nous dit que la gamme serait probablement plus grande dans quelques années. Les 2 versions sont des mélanges de rhums de mélasse distillés en Pot Still et en colonne. Ils ont été lancés en Barbade exclusivement pour débuter mais ils sont depuis disponibles aux États-Unis et nous les avons reçus au Québec tout récemment (octobre 2022). Et oui, 2 nouveaux rhums en SAQ… chose rare actuellement. (Informations prises auprès de CocktailWonk, d’un article de Rumporter et je me dois de mentionner un article écrit par Laurent Cuvier au sujet d’une visite récente à la WIRD en mars 2022 qui m’a donné franchement le goût d’y aller héhé!)

Stade’s Rum Beach Vat No. 1

La distillerie est juste à côté de la mer donc le nom de ce rhum provient de cette proximité. C’est un assemblage de rhums de mélasse fermenté pendant 2 à 3 jours, et ensuite distillé en double colonne & de rhums fermenté pendant 2 semaines, et ensuite distillé dans un alambic Pot Still légendaire appelé  »Gregg’s Farm » dont Alexandre Gabriel nous a si souvent parlés. Il n’est pas vielli mais il a passé plusieurs mois dans une cuve en chêne de 20 000 litres à quelques mêtres de la mer. Celui-ci à donc une certaine exposition à l’air car le couvercle de la cuve n’est pas 100% étanche nous dit-on. Aucun ajout de colorant ou de sucre dans celui-ci.

Il est de couleur translucide

Au nez, j’ai une douceur enviable, des arômes de noix de coco, quelques odeurs salines. Il me semble un peu léger mais odorant au nez et typique de ce que le Barbade peut offrir !

En bouche, sa douceur se confirme, il est mi-gras sur la texture. Réellement pas d’attaque, il est smooth. Il est frais, floral, simple avec des notes de noix de coco, de vanille et de fruits légers tropicaux. Il est bien, mais définitivement destiné à la préparation de cocktails pour ma part.

La finale est légère, douce et plutôt discrète. Il n’est pas mauvais mais davantage destiné à la préparation de cocktails et non pour la dégustation pure mais à 32,50$ en SAQ.. comment le lui-reprocher !? Enfin, j’ai aimé le nez qui nous amène à rêver au doux sable de la Barbade, un rhum à mélanger généreusement dans un cocktail pour en profiter et se laisser bercer tranquillment par le bruits des vagues. J’ai préféré découvrir le Stade’s Bond No. 8, ceci, dit bonne découverte et le plus important, faites-vous votre propre idée !!

Stade’s Rum Bond No. 8

Bond N°8 est le nom d’un de leurs chais de vieillissement à la Barbade. C’est un assemblage de rhums de mélasse fermenté pendant 2 à 3 jours, et ensuite distillé en double colonne & de rhums fermenté pendant 2 semaines, et ensuite distillé dans un alambic Pot Still légendaire appelé  »Gregg’s Farm » dont Alexandre Gabriel nous a si souvent parlés. Il est vieilli pendant 1 à 3 ans en ex-fût de Bourbon. L’assemblage possède aussi un peu de rhum vieilli plus longuement, c’est-à-dire pendant 6 à 8 ans d’âge. Il est légèrement dosé à 6 grammes par litre.

Il est de couleur doré scintillant,

Au nez, il est odorant sur la noix de coco, les épices, les fruits, un peu de tabac avec un côté pâtissier vanille et caramel mais pas trop prononcé. Un beau nez et n’empêche il me fait penser à certaines cuvées Plantation de la Barbades.

En bouche, il est doux mais pas trop sur une texture grasse, mi-mielleuse avec des saveurs oscillants entre le caramel beurré et la cassonade grillé. Plus je le déguste plus je le trouve intéressant, chaleureux et épicé. Je n’avais pas le taux de sucre lors de ma dégustation initiale et je le savais un peu gourmand mais le 6 grammes par litre ne me choque pas. C’est un bon rhum de dégustation à petit prix et un mixeur de qualité à utiliser qui peut rivaliser avec des rhums plus chers des marques connues du grand public selon moi.

La finale est moyenne, un peu aride sur les épices et le caramel grillé. Comme je le disait plus haut à 32,50$ en SAQ pour un rhum vieilli majoritairement entre 1 et 3 ans ça fait du sens pour moi. Il est un peu plus fruité et moins sur la mélasse classique comme le rhum d’entrée de gamme de Mount Gay qui était en SAQ auparavant. C’est une question de goût !

Bonne découverte !

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.