Évaluation – Fove  »Rhum Brun »

Évaluation – Fove  »Rhum Brun »

21 avril 2024 0 Par Maxime Fortier

La distillerie Fove à été fondée par la biochimiste Corinne Cluis en septembre 2021. Celle-ci s’est intéressée longuement aux différentes souches de levure et à l’impact de différentes conditions de fermentation sur les arômes des spiritueux lors d’un emploi précédent. « Fove vient du latin fovere, qui signifie “réchauffer, chérir, entretenir”. Cela résonne pour elle sous plusieurs aspects, la chaleur qui se dégage lors d’une fermentation, la chaleur de l’alambic qu’on chauffe et des liens humains… qui sont réchauffés par l’alcool ! ». C’est à la distillerie Comont, à Bedford, qu’elle crée ses produits actuellement.

Le Rhum Brun Fove est un nouveau rhum sorti récemment qui est fait à partir de mélasse Blackstrap qui provient du Guatemala. La fermentation s’opère avec des levures de Cachaça et il est distillé à 2 reprises en petits lots dans un alambic en cuivre. Il est ensuite vieilli pendant minimum 1 an (même si ce n’est pas mentionné mais pour utiliser le terme rhum au Canada, le vieillissement se doit d’être de minimum 1 an) dans des fûts ayant contenu du Whiskey Américain. Fait intéressant et nouveau/inusité je dois dire c’est qu’une finition spéciale est faite par la suite en fûts ayant contenu du sirop d’érable qui ont été brûlés au chalumeau. Il est finalement embouteillé à 42% d’alcool par volume, sans ajout de colorant, dans une jolie bouteille, les mêmes que leurs Acerum avec le bouchon rond en verre.

Il est de couleur ambré doré,

Le nez est sur des odeurs de sucre de canne, de la mélasse Blackstrap (humm, elle est délicieuse et riche!), un peu de végétal, de la vanille, du caramel au beurre, de l’érable et un brin de piment avec la rétro-olfaction. Le nez laisse entrevoir un alcool fin accessible avec une belle richesse / complexité.

En bouche, il est doux avec une texture suave, la puissance est bien mais peu élevée pour mon goût personnel. Les saveurs sont gourmandes je trouve avec un côté caramel au beurre légèrement grillé, la sensation de l’érable est présente. J’ai aussi du sucre de canne avec une pointe plus sèche de bois brûlé et ce qui à piqué mon attention à la première bouche c’est son côté pimenté qui reste un certain moment sur la langue mais qui disparaît pendant la dégustation.

La finale est intéressante avec une belle balance sur le sucre de canne, l’érable toasté et les épices. Je le trouve assez accessible, il se boit bien et j’ai apprécié le découvrir. Je pense qu’il plaira à une large clientèle enfin je le trouve bon, qualitatif, gourmand mais il ne me semble pas être sucré outre mesure. J’ai lu qu’il contient 14 grammes de sucre par litre, ce qui n’est pas énorme mais qui aide à adoucir le tout et le rendre plus facile pour les palais moins habitués à la dégustation. Il est déjà disponible en SAQ au prix de 56,50$ ce qui est dans la même gamme de prix que le Mitis (55,25$), le St-Roc (50$) et le Rosemont No 3 (48$) que je considère comme les rhums authentiques du Québec comparables.

Santé et bonne découverte!