Pusser’s 15 ans

par Pierre-Olivier Coté

De 1655 à 1970, les marins de la Marine Royale Britannique se voyaient servir une ration de rhum quotidiennement qui était appelé « tot ». Cette ration était servie par le commissaire de bord, le « purser » qui était dit : pusser. Étonnamment, cette tradition fût perpétrée jusqu’au 31 juillet 1970. À l’origine, le rhum servi à bord des navires titrait à environ 54% alc./vol., donc pas surprenant que cette tradition ait disparu! Ce n’est qu’en 1979, que Charles Tobias (un ancien marin et entrepreneur) a obtenu les droits ainsi que la recette pour pouvoir confectionner et commercialiser ces rhums. En échange, une partie des profits est remise au Royal Navy Sailor’sFund (aussi appelé Tot Fund) qui vient en aide aux marins de la Marine Royale Britannique. C’est  ainsi qu’est née la marque Pusser’s Navy Rum qui produit donc les rhums les plus proches de ce qui était servi aux marins de l’époque.

pussers-15Le Pusser’s Navy Rum 15 ans aussi surnommé « Nelson’s Blood » est un assemblage de rhums fait à base de mélasse provenant du Guyana (plus précisément de la région du Demerara), de Trinidad, de la Jamaïque ainsi que de la Barbade. Il est distillé dans des alambics à repasse dont un en bois de plus de 200 ans! (probablement celui de Port Mourant de Demerara Distillers du Guyana qui est une ancienne colonie britannique) Ce rhum est embouteillé à 40% alc./vol. et est présenté dans une belle bouteille assez simple mais qui a du caractère! Elle est lourde, facile à prendre et parait très bien dans un bar. Son surnom serait dû à sa couleur rougeâtre ainsi que de l’histoire de l’amiral Nelson, dont le corps aurait été placé dans un baril de rhum après sa mort lors d’une bataille navale en 1805. Sympathique!

Au nez : Pour commencer, je perçois de la cassonade et des épices comme la cannelle. Les épices sont très présentes au début mais laissent graduellement place à des notes plus fruitées comme le zeste d’orange et les prunes. Son nez n’est pas sans rappeler certains rhums Jamaïcains et Guyanais! Ensuite, c’est une touche de vanille accompagnée d’un peu de chocolat noir qui s’y dégage pour finir sur le tabac. Un nez très complexe et d’une balance surprenante! J’adore!!!

En bouche : Pour un rhum à 40% alc/vol, il a du caractère mais sans être agressif! La mélasse et le caramel se présentent en douceur d’un côté alors qu’au même moment les épices et la cannelle nous attaquent soudainement. Il y a encore une touche de vanille mais elle est surpassée par une forte présence boisée. La finale est étonnamment courte sur une pointe de sel pour finir rapidement sur les prunes et les raisins.

Opinion finale : Le Pusser’s Navy Rum 15 ans est un très bon rhum mais qui ne tient pas les promesses qu’il nous fait miroiter en entré de jeu! Ce que je veux dire par là c’est que le nez est tout à fait excellent : très complexe et très bien balancé, rien ne se bouscule, tout est très bien harmonisé. Parfois, chez certains rhums, quand le nez est bien complexe, les arômes semblent se bousculer. Pour ce rhum ce n’est pas le cas, au nez il peut rivaliser avec les meilleurs! Mais la suite n’est pas à la hauteur de ce qui nous est mis sous le nez. L’arrivée en bouche est quand même assez bien mais c’est la finale qui déçoit. Pour un rhum de 15 ans avec un tel nez, je me serais attendu à une finale plus longue et plus intense. Donc, c’est ce qui l’empêche d’atteindre les sommets du merveilleux monde du rhum. Par contre, même si ce fait est quelque peu décevant, il n’en reste pas moins que ce rhum est un excellent produit que j’apprécie beaucoup. Ce« Nelson’s Blood » a un caractère unique et est très plaisant à déguster. Alors, si vous êtes amateur de rhums doux et sucrés : celui-ci n’est pas pour vous (mais j’en ai d’autre à vous proposer), pour les autres, il est à essayer. * Exclusivité SAQ Signature

Sur ce, Cheers les Marins!

 

Par P.O. Côté, Collaborateur de Québec Rhum, Saguenay, Québec

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.