Évaluation – Dictador Best Of 1978

par Pierre-Olivier Coté

La série ’’Best Of’’ de Dictador a fait son apparition il y a environ un an et c’est sans grande présentation que ces rhums ont été lancés. Ils sont donc passés quelque peu inaperçus au début, surtout que très peu d’informations étaient données lors de ce lancement. C’est très surprenant étant donné la rareté de ces rhums car on parle quand même ici de millésimes allant de 1976 à 1985, ce qui n’est pas rien. Depuis ce temps, quelques informations sont apparues par-ci, par-là mais très peu encore et ce, même sur le site de Dictador. La distillerie comme à l’habitude reste quelque peu mystérieuse. Mais bon, j’ai quand même réussi à trouver quelques trucs et grâce à un (une!) contact, j’ai obtenu quelques réponses de chez Dictador, donc voici.

L’échantillon que j’ai réussi à avoir (merci à la personne qui a partagé sa bouteille!) provient de la bouteille 147 sur 308. Ce rhum a été fait à partir de miel de canne à sucre qui a été fermenté puis distillé en colonne ainsi qu’en alambic charentais (Pot Still). Il s’agit donc d’un assemblage de différents rhums. Suite à cette distillation en 1978, il a été mis en fût jusqu’en 2006, nous avons donc un rhum vieux de plus de 37 ans! Pour le vieillissement, des fûts de chêne blanc américain ont été utilisés. Le maître-assembleur a donc choisi un fût en particulier et il a compensé la part des anges (évaporation au fil des ans) à l’aide de rhums provenant du même lot. Ce rhum a par la suite été dilué a un degré final de 42,5%alc./vol. Encore une fois Dictador réussit très bien sa présentation, le bouchon trempé dans la cire est parfait et j’aime surtout l’étiquette écrite à la main par le maître-assembleur Hernan Parra. Par contre, même si on y retrouve plus d’informations que sur les autres bouteilles de Dictador, j’aurais aimé avoir plus de détail sur ce rhum. Je crois qu’il y a plus à dire sur un rhum de 37 ans que les quelques chiffres qui y sont écrit…mais bon, je vais me consoler en le goûtant! 😉

image1.JPG

Au nez : Nous avons une touche de miel avec quelques douces épices et en arrière-plan un léger sirop d’érable. Par la suite, nous avons de la cassonade ainsi que des traces de petits fruits rouges séchés. Mélangé à tout cela, on y retrouve de la réglisse noire ainsi que des notes torréfiées que l’on retrouve aussi dans les autres produits de la gamme Dictador. On reconnait bien ici les marqueurs propres à la marque mais avec une plus belle complexité. Le tout est bien balancé et très délicat.

En Bouche : L’arrivée en bouche est soyeuse mais change rapidement pour nous chatouiller la langue avec des épices. Le chêne se fait très présent, ce qui n’est pas surprenant pour un rhum qui en a côtoyé pendant 37 ans! Au travers de tout cela, j’y décèle aussi subtilement du sucre brun et du chocolat avec une goutte de miel. Le tout est plus ’’punché’’ qu’au nez, une surprise que j’apprécie beaucoup. La finale est assez longue sur les épices et le chêne. En bouche, on s’éloigne plus des produits habituels de la marque, ce qui est très intéressant.

Opinion finale : Ce best of 1978 reste à mes yeux très mystérieux. Je trouve étonnant qu’une distillerie présente un rhum de cet âge sans plus en parler…mais bon, si je me concentre sur mon expérience olfactive et gustative, je dois dire que je suis très satisfait! Pour moi, c’est sans aucun doute le meilleur produit Dictador que j’ai goûté. Le nez et la bouche, quoique bien différents l’un de l’autre, se complètent très bien. Je m’attendais à ce que Dictador tombe dans le piège d’en faire un rhum trop doux et sucré après l’avoir senti, mais à ma grande surprise ça n’a pas été le cas. Même si ce rhum ne se retrouve pas dans mon top 10, je dois dire que je me trouve très chanceux d’avoir pu y goûté et j’ai eu bien du plaisir à le déguster. Si jamais l’occasion d’y tremper vos lèvres se présente à vous, saisissez là, je doute fort que vous le regretterez. Cheers!!!

Par Pierre-Olivier Côté, Québec Rhum

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.