Évaluations – Abuelo 7 et 12 ans

par Maxime Fortier

La société Varela Hermanos SA. est installée au Panama depuis 1908 et est aussi la première productrice de canne à sucre du Panama. C’est aujourd’hui la 3e génération de la famille qui s’occupe des affaires de la distillerie.

Je vais vous parler un peu des Abuelo 7 et 12 ans. Ils sont élaborés selon la méthode traditionnelle de Solera et la distillation de la canne à sucre se fait en colonne (la canne à sucre utilisée est cultivée dans l’hacienda San Isidro). Ils sont embouteillés à 40% d’alcool/volume. Les bouteilles (7 et 12 ans) sont dans la même ligné que leur jeune frère le Anejo mais quelques détails en plus, elles sont plus petites et plutôt trapues. Les bouchons sont en liège.. grosse différence/atout comparativement au bouchon en plastique qui se visse du Anejo.

Notes de dégustation du 7 ans;
Il est vieilli pendant 7 ans en petites barriques de chêne blanc ayant contenu les meilleurs bourbons. Fait intéressant;  il est le « rhum vieux » le plus consommé à Panama et par conséquent sur le continent Sud Américain!

Ce rhum du Panama est vraiment un délice. Arômes délicats sur le tabac, le bois, la vanille et la belle cassonade. Pour une meilleure expérience, laissez le liquide quelques minutes à l’air libre avant de le déguster.

En bouche. Très rond sur les fruits secs, la cassonade, le caramel et la vanille.

La finale est douce et épaisse, j’aime le côté sucré qui est présent mais il ne l’est pas à l’extrême le tout est bien équilibré pour en faire un bon produit de dégustation!

Il est disponible en ligne sur SAQ.com en quelques exemplaires (6 au moment d’écrire ce papier) au coût de 44,75$

Notes de dégustation du 12 ans;
Le 12 ans est de son côté vieilli entre 10 et 16 ans aussi en petites barriques de chêne blanc ayant contenu les meilleurs bourbons. Sa couleur est doré foncé (légèrement plus foncé que le 7 ans). Il me semble plus puissant que le 7 ans au nez avec des arômes plus complexes sur le bois et le caramel. La cassonade est moins présente que le 7 ans à mon nez!

En bouche. Il est tout aussi gourmand et pâtissier que son jeune frère mais davantage sur les noisettes et le chêne.

Sa finale est longueeee et équilibré tout en douceur. Son profil aromatique ressemble au 7 ans mais personnellement il m’a moins plu mais pas de beaucoup je dois dire j’aime assez les notes de noisettes et la finale longue qui le caractérise.

Il est aussi disponible en SAQ au coût de 66$
Cheers les pirates,

Par Maxime Fortier, Québec Rhum

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.