Évaluation – Diplomatico Single Vintage 2002

par Maxime Fortier

Assurément mon coup de cœur de la marque Diplomatico à ce jour! Je ne l’avais pas re-goûté depuis un moment (au moins quelques mois je dirais). Voyons voir ce que ça donne si on prend bien le temps de la savourer tranquillement à la maison comme je vais faire ce soir. (Pour être honnête, c’est le 3e soir cette semaine que je dois goûter cette merveille pour mon article alors quel bonheur!) Bonne lecture 😉

Afin d’éviter de me répéter, voici quelques informations complémentaires à d’autres précédents articles sur Diplomatico. Les rhums Diplomatico sont élaborés à partir de mélasse et de miel de canne à sucre ; la mélasse permet d’obtenir des rhums légers et le miel de canne à sucre des rhums plus complexes. Les proportions de chaque matière première varie dans chacune de leurs recettes. La distillerie du Venezuela élabore 49 recettes de rhums différentes grâce à ces 7 alambics donc 4 à colonne et 3 à repasse alimentés en mélasse du pays acheminés à la distillerie Distilerias Unidas S.A. Les vieillissements et les assemblages contribuent aussi à cette diversité de recettes. Justement Diplomatico propose au consommateurs 3 gammes bien différentes; Tradition, Prestique et The Distillery Collection.  La gamme tradition regroupe les 3 rhums les plus connus et ceux qui sont disponibles de façon continu à la SAQ, souvent dégustés en cocktails, et/ou pur. Le Planas (Il est un rhum blanc mais détrompé vous, il est vieilli 6 ans et filtré par la suite pour retrouver sa couleur d’origine), le Mantuano et le populaire Exclusiva Reserva. Ensuite, la gamme Prestige regroupe l’Ambassador disponible à l’occasion en SAQ et le Single Vintage (année variable selon l’année de production, actuellement c’est le millésime 2004 qui est mis en marché) qui est produit en quantité limitée et qui n’est pas disponible en SAQ. Ils sont évidemment dégustés pur de et vendus plus cher que la gamme précédente. Pour finir, ils ont développés et mis en marché en septembre 2017 la gamme The Distillery Collection. Elle regroupe 3 rhums avec des méthodes de distillation différentes soit les No.1 Batch Kettle, No.2 Barbet et No.3 Pot Still

Le Diplomatico Single Vintage 2002 est élaboré à partir d’une sélection de différents rhums distillées en 2002 en alambics en cuivre et en « batch kettle ». Ils sont ensuite vieillis pendant 12 ans dans des ex-fûts de Bourbon pour ensuite subir une finition d’un an supplémentaire dans des ex-fûts de Xérès Espagnol de type Oloroso. Il est finalement embouteillé à 43% d’alcool par volume. Il est vendu dans une superbe bouteille vraiment soignée très différente des autres rhums des gammes Tradition et The Distillery Collection qui sont vendus dans la bouteille habituelle que vous connaissez utilisée par la marque.

Couleur; Ambré foncé avec des légères teintes rougeâtres

Au nez, il est très pâtissier sur le caramel onctueux, la vanille, les saveurs en pleine préparation d’un gâteau d’anniversaire vous voyez (farine, poudre à pâte, vanille, etc) ? Et une petite touche de cannelle et de fruits rouge.

En bouche, il est tout doux, plutôt frais aussi et il possède un bel équilibre sans aucune attaque du début à la fin et l’alcool y est bien intégré. Il a de belles notes de mélasse grasse, le bois est bien grillé et les amandes.

La finale est moyennement longue sur le sucre doré et le caramel avec des notes de bois grillés. Le lendemain je retrouve encore les notes du sucre doré dans mon verre. C’est l’un de mes rhums de mélasse préféré sans aucun doute! Il est plus affiné que le reste de la gamme qui est davantage cassonade / sucre brun pour la dominante (je pense surtout au Ambassador un peu sucré et fumé et au Exclusiva Reserva dans une moindre mesure). Ce rhum n’a jamais été disponible en SAQ par ailleurs comme je le disais, je l’ai acheté en importation privée via l’agence Charton-Hobbs suite au passage de l’équipe de Diplomatico au Québec en 2017 et nous avions eu la chance d’acheter les 24 dernières bouteilles de ce millésime de la distillerie enfin, c’est ce qu’ils nous ont dit. Difficile de me souvenir du millésime 2000 ou du 2004 afin de comparer entre eux mais ce serait un exercice intéressant un jour si je réussi à mettre la main sur le 2004 ou encore mieux le 2000.. espérons que nos amis Patrick Rabion, Nelson Hernandez et José R. Ballesteros pourront revenir nous rendre visite en 2021!

Cheeers les amis du rhum !!

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.