Accueil Évaluations Évaluation – Deadhead Dark Chocolate Rum 5 ans

Évaluation – Deadhead Dark Chocolate Rum 5 ans

par Maxime Fortier

Vraiment drôle les signes qui m’ont menés à goûté cette liqueur de rhum, Ce matin, j’ai vu que Chocolats Favoris lançais un alcool sur Internet, je fais ma journée je m’installe en soirée pour écouter une série sur Netflix appelé  »Coutner Punch » avec le boxeur Kid  »Chocolate » Quillin bon juste là c’est bien. Je me lève pour me choisir un rhum dans mon bar je vois 2 tablettes de chocolats noir sur le haut du bar et ensuite je regarde un peu les échantillons que j’ai et.. tombe sur cet échantillon de Deadhead Dark Chocolate Rum 5 ans.. bon c’est un signe, c’est d’accord ce sera ça pour débuter ce soir hihi!

Deadhead est un rhum qui nous provient du Mexique et dont l’élaboration est réalisée à partir de jus de canne et de mélasse jusque là je suis surpris de lire ceci. Il serait inspiré d’anciennes recettes utilisées par les empereurs mayas et aztèques. Il a subit une double distillation en alambic charentais de cuivre. Il est ensuite vieillis pendant 5 ans dans des fûts de chêne français et américain avant d’être assemblé par le Maître de chai. Le rhum est ensuite infusé par un cacao régional lentement torréfié. Il est finalement embouteillé dans une bouteille en forme de tête de singe, emblème des rites et traditions Maya qui me rend perplexe mais bon voyons ce que je contenu nous dit lui après tout c’est l’important pour moi même si je sais que plusieurs ont probablement acheté cette liqueur de rhum pour la contenant pas mal dans le style  »m’a tu vu?! ».

Il est de couleur ambré foncé

Au nez, j’ai des odeurs de cacao/chocolat, de café, de vanille et de cassonade. Une chaleur intense et forte évidemment c’est plutôt sucré on parle davantage qu’une liqueur de rhum à 35% ici que d’un rhum vu l’infusion un peu dans le style du Companero mais moins fort en alcool et en arômes aussi les 2 sont des infusions si je ne me trompe pas (oui, c’est le cas).

En bouche, il est gras et liquoreux sur la vanille et le chocolat noir. Assez frais avec une texture pâteuse comme je disait.

La finale est raide un peu poussé sur le chocolat mais vraiment pas comme avec le Companero qui  »invente le style » si je peux me permette le terme puisqu’il est puissant et profilé mais pas celui-ci, très sucré et facile bref c’est pas mal sucré tout ça mais je m’y attendais aucune surprise, je termine mon échantillon et je passe à un autre sans trop me mettre à penser. Il plaira à une certaine clientèle et c’est bien correct mais ce n’est pas pour moi.

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.