Accueil Évaluations Évaluation – La Favorite Privilège pour Lulu

Évaluation – La Favorite Privilège pour Lulu

par Maxime Fortier

Son nom est un hommage à Napoléon : « Cette liqueur sera ma favorite ! », se serait-il écrié quand sa future épouse Joséphine lui aurait offert une bouteille de rhum de sa région du Lamentin, au centre de la Martinique. Si La Favorite tire son nom de cette anecdote, le lien est davantage géographique qu’historique étant donné que le domaine, d’abord baptisé Jambette du nom de la rivière qui approvisionne la plantation en eau, n’a été créé qu’en 1842. Le nom La Favorite sera utilisé à partir de 1851 seulement. Henri Dormoy en fit l’acquisition en 1909 puis y fit quelques améliorations pour transformer la sucrerie en distillerie. La distillerie Martiniquaise est dirigée par la famille Dormoy depuis quatre générations. On trouve encore de nos jours une machine à vapeur construite en 1906, une véritable pièce de musée qui fait la fierté de la marque et continue à être utilisée lors de l’élaboration de leurs rhums. Autre particularité, la canne à sucre est entièrement récoltée à la main. Le processus de fermentation se fait sur une très longue durée pouvant aller jusqu’à 72 heures, la distillation se fait elle à l’aide de deux colonnes créoles, l’une est entièrement en cuivre et fonctionne depuis 1957 et l’autre plus moderne date de 1986.

La Favorite Privilège pour Lulu a été élaborée afin de rendre hommage à Lucienne Dormoy (épouse d’André Dormoy et mère de Paul et Franck Dormoy, les actuels propriétaires de la distillerie) qui aurait eu 100 ans en 2018, année de création de cette cuvée ! Ce rhum hors d’âge provient d’un assemblage de 5 millésimes (1998, 2000, 2001, 2002 et 2008) ayant vieilli entre 10 et 20 années en ex-fûts de chêne Français sous le regard attentif de Robert Charles, Maître de Chai de la Maison depuis 30 ans. Il a été embouteillé en 2019 à 45% d’alcool par volume dans les jolies bouteilles qui ont fait la distinction de La Favorite avec le bouchon en liège trempé dans la cire doré pour cette cuvée spéciale qui est limité à 4500 bouteilles tout juste.

Il est de couleur doré.

Au nez, le liquide est assez invitant sur les parfums de beaux fruits confits, d’épices, la présence de la canne poivrée et quelques notes de bois.

En bouche, il est lisse et rond sur les notes de fruits secs, de pruneau, de raisin et de pelure d’orange sans oublier une petite touche de miel et la canne fraiche et poivrée qui est vraiment au cœur des saveurs qu’il donne ! Il est gourmand et élégant avec une belle puissance, une belle complexité aucun sucre ici c’est vraiment intéressant et unique. Le temps bonifie et rend de plus en plus agréable ma dégustation en sa compagnie !

La finale est longue sur la présence de la canne avec de beaux fruits secs et des amandes grillées. C’est une très belle cuvée, vraiment un travail de moine pour en arriver à ce résultat, on ne peut qu’apprécier passionnément et savourer tout ça!! Pour avoir visiter cette distillerie, je dois avouer qu’elle est particulière ! Je vous laisse sur quelques images justement..

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.