Accueil Évaluations Évaluations – Relicario Supremo & Peated Finish

Évaluations – Relicario Supremo & Peated Finish

par Maxime Fortier

La République Dominicaine est l’un des premiers pays à avoir développé les plantations de canne à sucre. Le pays a longtemps exporté le sucre et ses cigares, alors que ses rhums étaient surtout consommés sur place. Une très faible partie de la production est réservée à l’export car le rhum produit en République Dominicaine est consommé à 90% localement. Le développement du tourisme a fait connaître leurs rhums au même titre que ceux de Cuba qui sont aussi des rhums de type léger. On compte plus de 15 distilleries et on compte un grand nombre de marques certaines plus connues que d’autres, tels que Barcelo, Brugal, Matusalem, Vizcaya, Opthimus, Cubaney, Esclavo ou Relicario dont nous parlerons aujourd’hui.

Les Relicario sont des rhums élaborés à base de jus de canne à sucre de la République. Ils sont ensuite mis en fermentation pendant 30h avec des levures et la distillation se fait en colonne de cuivre. Le maître de chais qui a mis au point les rhums Relicario est le cubain Juan Alberto Alvarez. Toute la gamme est embouteillé à 40% d’alcool par volume dans une lourde bouteille de forme carrée avec un énorme bouchon.

Relicario Supremo

Il est un assemblage de rhums vieillis pendant 10 et 15 ans en fûts de chêne ayant contenu auparavant du Bourbon. On nous mentionne que ce n’est pas un vieillissement selon la méthode Solera.

La couleur est ambré même un peu plus foncé que le suivant (Peated Finish).

Le nez est sur les arômes enrobant de vanille, de tabac, de noix (humm!), de bois grillé, de cassonade et de fumé. Ce qui ressort le plus est le boisé et les noix pour ma part. Un nez jusque là réussi !

En bouche, il est doux et lisse sur des notes de cassonade, de caramel beurré, de noisettes et de la vanille. Il est assez frais en entrée de bouche. Il est bien mais peu complexe je trouve, je reste un peu sur mon appétit vu son âge. L’alcool y est bien intégré avec un profil moyennement pâtissier mais c’est le boisé et la sècheresse qui marque le plus celui-ci.

La finale est sèche sur le bois torréfié et les noisettes. Un ron assez classique mais un bon produit somme toute qui est rond en bouche, le nez est particulièrement bien. Il est assez riche aussi. Il est disponible en SAQ au prix de 58,50$, c’est un prix juste je trouve et c’est le produit haut de gamme de la marque après le Relicario Superior son plus jeune frère âgé de 5 à 10 ans.

Oui, oui, il est disponible en SAQ, certains nous reprochent souvent d’évaluer que des rhums qui ne sont pas disponibles ici mais celui-ci l’est ! Bonne découverte 🙂

Relicario Peated Finish

Celui-ci est fait à partir du Relicario Superior qui lui est vieilli pendant 5 et 10 ans en fûts de chêne ayant contenu auparavant du Bourbon comme je disait quelques lignes ci-haut. Ce n’est pas un vieillissement selon la méthode Solera. Le Peated Finish subi un 2e vieillissement pendant 6 mois en Écosse dans des ex-fûts de Single Malt Scotch Whisky Tourné.

La couleur est ambré mais légèrement moins que le Supremo.

Le nez est plus sec et vif / fumé que le précédent et de beaucoup. Nous sommes un peu sur le même registre avec de la vanille, du caramel beurré mais moins sur le côté sucré de la chose. L’apport du whisky est déjà légèrement perceptible au nez et quand on s’y attarde le côté tourbé/terreux apparait doucement et reste au nez jusqu’à la toute fin héhé! Une belle entrée de jeu 🙂

En bouche, il est suave et légèrement collant au palai. Une texture vraiment différente, il est plus vif que le précédent avec une attaque douce mais plus sentie (j’ai l’impression de plus de 40%). Définitivement, plus complexe que le précédent et ça en fait une belle découverte pour ma part assez plaisante à découvrir. La finition apporte une sécheresse plus marquée mais comme je disait j’apprécie sa complexité. Un peu de tourbe avec de la vanille et du caramel grillé. Un bel équilibre.

La finale est sèche et torréfié sur les fruits secs et les noisettes. Très sec, il est bon même plutôt agréable celui-ci. Il n’est pas disponible en SAQ mais l’agence nous mentionnais lors d’une récente virtuelle en compagnie de Jordi Xifra Keysper, l’ambassadeur de la marque qu’il était possible de faire une commande groupée en importation privée pour une ou des caisses de ce rhum. Il se détaillerais autour de 90$ l’unité, si certains ont de l’intérêt vous pouvez contacter l’agence BMT (Bulles, Mousse et Tanins sur Facebook), ils sont sympas et vous guideront dans les étapes.

Bonne dégustation !

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.