Accueil Évaluations Évaluation – Cihuatan Cinabrio 12 ans

Évaluation – Cihuatan Cinabrio 12 ans

par Maxime Fortier

Le Salvador est le plus petit pays d’Amérique centrale au Sud du Honduras et du Guatemala. Grâce à son sol volcanique fertile et son climat tropical, c’est un grand producteur de canne à sucre. C’est en 1999 que Ingenio La Cabana décide de monter la première distillerie du Salvador et c’est en 2003 que le premier rhum sortira de la distillerie Licorera Cihuatàn. La canne qui sert à la confection de ce rhum est récoltée auprès de centaines de petits producteurs du pays. Le nom Cihuatàn évoque et rend hommage aux Maya-Pilpil, l’ancienne civilisation qui vivait autrefois à l’emplacement actuel des champs de canne. Il signifie aussi ‘â côté de la femme’, en référence à la forme de la montagne, qui rappelle la silhouette d’une femme endormie.

Le nom Cihuatàn fait également référence à un minéral dont les mayas extrayaient un pigment rouge, afin d’honorer leur dieu du soleil. Le Cinabrio 12 ans est un assemblage de sirop de canne et de mélasse qui est ensuite distillé en colonne. Encore ici, il y a un assemblage de 2 rhums l’un plus léger distillé en colonne et un 2e plus lourd distillé avec une petite colonne jonchée d’un Pot Still. Il est vieilli selon le système Solera dont le rhum le plus vieux à 12 ans dans des fûts de chêne américain (ex-Bourbon). Il est finalement embouteillé à 40% d’alcool par volume dans une bouteille qui fait très premium comme sur la photo.

Il est de couleur doré crème

Au nez, il est fruité léger (un peu de citron et d’agrumes avec l’aération), aimable sur des arômes de vanille et de caramel. Il ne me semble pas trop gourmand enfin, il est intéressant mais léger autrement pas trop de présence de bois.

En bouche, il est lisse et la texture est douce et mielleuse. J’ai des notes de caramel beurré, de vanille et de léger boisé. Il possède une belle fraîcheur et il est un peu rond mais pas trop sucré, juste bien équilibré pour un ron, certains tombent vraiment dans le sucre mais celui-là est bien, je doute qu’il soit vraiment zéro sucre par contre. Un beau boulot 😉

La finale est moyenne, mielleuse et portée sur le registre vanille et doux caramel. Il n’est pas mauvais, pas exceptionnel mais il m’a donné du plaisir pendant un moment. Je n’ai pas trouvé exactement la différence entre le 12 ans de l’époque et ce Cinabrio 12 ans mais je préfère le plus récent. Je crois que les versions précédentes étaient beaucoup plus dosées autrement ça semble être le même ron au niveau des caractéristiques. Les premières versions donnaient des notes plus complexes de noisettes et d’arachides mais ils étaient vraiment trop sucrés, c’est pourquoi je préfère celui-ci même s’il est assez léger quoique la qualité me semble plus au rendez-vous. Il se vend autour de 55 euros ce qui nous donne près de 80$ en conversion.

Bonne découverte!!

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.