Évaluation – Hampden HLCF Classic

Évaluation – Hampden HLCF Classic

23 juin 2024 1 Par Maxime Fortier

Située à Trelawny, dans la vallée de la reine d’Espagne, la propriété de Hampden créée en 1743 couvre aujourd’hui plus de 5 000 hectares et possède une longue histoire liée à la production de sucre et de rhum en Jamaïque. La production de sucre débuta en 1753 et les rhums ont été produits à partir de 1779. Fait intéressant, ils ont commencé à embouteiller leur propres rhums sous Rum Fire depuis 2011 et Hampden depuis 2018 mais auparavant la totalité de leur production était destinée à la vente en vrac auprès de divers revendeurs du monde entier et particulièrement en Europe comme la société E & A Scheer. La distillerie utilise les vinasses pour la fermentation de leurs rhums qui donnent naissance aux fameux High Esters, elle est aussi reconnue pour perpétuer les “muck pits”. Il s’agit de fosses creusées à même le sol à l’extérieur de la distillerie, sorte de composteurs, dans lesquels sont mélangées les vinasses, les résidus des cuves en plus de fruits locaux. Pour les appareils distillatoires, Hampden possède 4 alambics provenant de 3 continents : deux Forsyths fabriqués en Écosse, un Vendôme en provenance du Kentucky et un dernier alambic d’Afrique du Sud.

Cet embouteillage de Velier nous provient de la distillerie Hampden qui utilise de la mélasse produite chez Long Pond, une autre distillerie de la Jamaïque. La fermentation a été d’une durée de 7 jours et s’est faite en cuve en bois. Celui-ci a été ensuite distillé à l’aide d’un alambic Pot Still. Il est composé de 100% de HLCF (Hampden Light Continental Flavoured) comme son nom l’indique. Il a ensuite vieilli pendant 4 ans en ex-Bourbon. Il est finalement embouteillé à 60% d’alcool par volume dans une bouteille classique de Velier.

Il est de couleur ambré doré scintillant.

Au nez, je le trouve odorant et en puissance! Il me rappelle le Rum Fire un peu et ce n’est pas un hasard puisque c’est la version vieilli de celui-ci! Il est chaleureux sur les fruits exotiques mûrs (ananas, bananes), j’ai ensuite de la vanille, de la cassonade douce, du caramel, des fruits encore un peu de funk et du bois toasté. Le nez est facile d’approche je trouve (pour un Hampden.. je précise!). Il est plus adouci par le bois comparativement au HLCF 1 an (8 Marks) que j’ai goûté précédemment avec, précisont le, 3 ans de plus en vieillissement ex-Bourbon!

En bouche, il possède une texture délicieuse. La puissance n’est pas faible mais il est délicieux je le répète. J’ai des fruits tropicaux mûrs (ananas, bananes, oranges) et gourmands qui sont très punchés. Il possède de belles saveurs, les fruits évidemment prennent de la place mais le bois, la vanille, les épices, le caramel salé y sont également. Il est savoureux!

La finale est longue, puissante avec une bonne dose de fruits mûrs et d’esters enrobés d’une douceur pâtissière! Je l’ai bien aimé, il possède de belles qualités et honnêtement mon bar aurais bien besoin de cette bouteille.. malheureusement j’ai dû me contenter d’un échantillon que j’ai (n’empêche) pleinement savourez. Il se vendait 100 USD, donc approximativement 137$ Canadiens si on fait une conversion des devises, c’est un bon prix pour ce qu’il offre mais évidemment il n’est pas disponible ici au Québec.

Cheeers !!