Les rhums Maui d’Hawaii

par Yan Aubé

Vous connaissez la distillerie Haleakala ? Si votre réponse est non, c’est un peu normal ! Il s’agit d’une micro distillerie du ranch Haleakala situé sur la superbe Ile Maui à Hawaii. Étant un passionné de rhum, j’ai souvent entendu parler de cette distillerie mais je n’avais malheureusement jamais eu la chance de voir l’une de leurs bouteilles puisque leurs produits étaient seulement destinés à l’archipel d’Hawaii. Cependant, pendant mon séjour dans la ville de Seattle (dans l’état de Washington), j’ai été invité à une dégustation de leurs produits. Est-ce nécessaire de vous décrire la joie que j’avais face à cette invitation ? Donc, voici quelques informations au sujet de cette micro distillerie ainsi que l’évaluation de leurs produits.

Cette distillerie a une histoire très inspirante. D’abord, il est impressionnant de voir qu’il s’agit d’une entreprise purement familiale et locale. En effet, la distillerie Haleakala a été fondée en 1888 et est encore à ce jour sous les mains de la famille Kealaloa. D’ailleurs, il ne s’agit pas d’une grande distillerie. Aucune tournée n’est envisageable puisque le peu d’employés qui y travaillent se concentre plutôt sur la production. Au niveau de l’industrie locale, la distillerie Haleakala produit ses rhums seulement avec des produits locaux(sans OGM) et ce, dans le but d’encourager la communauté entière de l’Ile de Maui. Ces valeurs familiales et locales peuvent grandement être senties lorsque nous discutons avec Kimo Kealaloa. J’ai d’ailleurs ressentis ces belles valeurs lorsque j’ai vu les simples mais tout de même jolies bouteilles qui sont accompagnées par un petit collier de fleurs.haleakala

Assez de bla bla et passons maintenant à la dégustation de leurs produits !

Le premier est le Maui Platinium Rum (rhum blanc). Bien sur, il s’agit d’un jeune blanc, sans aucun vieillissement. Cependant, venant d’une micro distillerie, je m’attendais à beaucoup plus d’arômes. Au nez, c’est un alcool pur qui nous pique un peu ! À la deuxième tentative, j’ai eu la petite touche de mangues, vanille et un peu de noix de coco. À la bouche, je dois avouer que j’ai été surpris de sa douceur ! Nous trouvons tout de même un gout de canne avec une grande présence de petits fruits tropicaux avec une petite éclaire de cassonade brûle. D’ailleurs c’est ce gout qui nous reste en gorge et qui nous la réchauffe un petit bout ! Définitivement pas mon favoris et définitivement à être consommer en cocktail. Disons 5.5/10 !

Le second est le Maui Gold Rum (Ambré). Dès que l’on verse ce rhum dans notre verre, immédiatement c’est les fruits tropicaux qui s’y dégagent et vite accompagné par un style de miel. En bouche, le gout du baril se distingue mais… Un peu trop ! Je semble aussi y goûter un petit gout de dattes. Par la suite viennent les arômes de fruits mais en faible quantité. J’en aurais pris plus ! En finale, c’est purement un caramel à la vanille. Malgré son manque de corps et un gout de fruit beaucoup trop dissimulé par le bois, il s’agit tout de même mon favori des quatres ! Celui-ci mérite une note de 8/10 !

Le troisième est le Maui Dark Rum (Très foncé!). C’est rhum était sans aucun doute celui qui m’attirait le plus. Dans notre verre, ce rhum a l’air très épais et liquoreux. On dirait de la mélasse diluée. Au nez, c’est chaleureux avec de grandes notes de vanille et de fruits sèches. Je semble même y sentir un peu de cacao (comme la liqueur de cacao!). En bouche, la mélasse diluée se confirme et je ne trouvepas les arômes que j’avais au nez. C’est bizarre ! Il est difficile de distinguer un gout en particulier puisque tout semble être caché par un mélange floral. À la toute dernière seconde, au moment que je le descends en gorge, je semble y détecter un peu de vanille et de caramel. Je dois avouer que j’ai eu une déception puisque je m’attendais à plus. Disons un 6/10 !

Le dernier et non le moindre est le Maui Kimo’s Extreme 155 Proof Rum (77.5% alc/vol). Ok… C’est puissant et on le sent dès que l’on en verse dans un verre! Les poils du nez quebecrhum_logo2frisent un peu ! Mais, une très belle présence de vanille, noix de coco et surtout de petits fruits épicés (mangues, ananas, etc). En bouche, c’est chaud ! Et vient cette explosion de fruits et encore plus de vanille. C’est bizarre de voir un rhum aussi fort offrir autant de notes de vanille ! En gorge, ça dégage tout ! Au revoir le rhume et bonjour le rhum ! Mais encore une fois on garde toujours cette vanille chaude avec quelques notes de cannelles. Pour avoir bu quelques rhums ‘’overproof’’… Je crois que c’est définitivement l’un de mes favoris, avec le Gosling 151 Proof. C’est difficile de lui donner une note… Disons 8/10 pour m’avoir dégagé la voix pour le restant de la soirée !

Pour conclure, je sais que malheureusement vous ne pouvez déguster ces produits à moins que vous vous rendez dans certains états de l’ouest des États-Unis ou même sur l’Ile de Maui à Hawaii mais si un jour vous avez la chance de rencontrer les gens de cette merveilleuse distillerie, je vous garantie que vous allez être inspiré et que vous sentirez toutes ces belles valeurs dans leurs bouteilles.

Sur ce, cheers les confrères 🙂

Par Yan Aubé, collaborateur de Québec Rhum, Gatineau, Québec

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.