Papagayo – Organic Fairtrade – Golden Rum

par Yan Aubé

Ce rhum a grandement attiré mon attention, il y a quelques mois, lorsque je l’ai aperçu sur les tablettes de la SAQ tout prêt de chez moi. Très sérieusement, je suis incapable de dire le nombre de fois que j’ai pris la bouteille pour en faire l’achat pour finalement abandonner en voyant un autre inconnue. Je dit inconnue puisqu’il est très difficile de trouver quelconques informations à son sujet. De ce fait, mes achats n’étaient pas vraiment inspirées par ce dernier outre le fait qu’il s’agissait d’un rhum organique, d’un rhum ‘’fairtrade’’ ainsi qu’un rhum du Paraguay… Un pays très peu présent dans le merveilleux monde du rhum. C’est donc, avec une grande joie, (et un grand soulagement pour ma curiosité) que j’ai accepté lorsque l’on m’a proposé d’en faire son évaluation.

papagayoTout d’abord, chapeau à la merveilleuse équipe de chez BellaVita Grand Crus pour ce super produit. Ils ont misés juste, avec un tel produit, puisqu’il s’en fait très peu comme ce Papagayo. Avant d’aller vers la dégustation et sa description, laissez-moi-vous dire quelques mots au niveau de ce rhum. Tel que mentionné auparavant, il s’agit d’un rhum du Paraguay, un peu très peu présent dans le monde du rhum. De plus, il s’agit d’un rhum organique. Il est donc distillé à base de sucre certifié biologique (sans pesticides et insecticides) et cultivé par les locaux afin d’encourager l’industrie locale. Il est très important de noter que sa composition BIO occupe 95% de la bouteille. L’autre 5% est un rhum vieux de la Jamaïque. Il s’agit donc d’un TRÈS petit blend TRÈS pâle de 40% alc par vol. En plus d’être BIO ou organique, il s’agit aussi d’un rhum ‘’équitable’’. Le terme ‘’équitable’’ s’applique à un produit ayant reçu une certification au niveau de la rémunération des employés et fournisseurs, en terme de qualité de vie de ses employés (main d’œuvre) ainsi qu’en matière de transparence de l’organisation face au marché mondial. Est-ce donc normal d’avoir un certain sentiment d’accomplissement lorsque l’on se procure ce rhum ? Tout à fait surtout lorsque l’on sait que parfois, les conditions de vie en Amérique du Sud peuvent être assez rigoureuses et parfois pénibles ! Il est aussi incroyable de savoir que ce Papagayo est, encore à ce jour, le seul rhum aux État Unis comportant le logo ‘’équitable’’ !

Bon… Passons à son évaluation ! Sa couleur est extrêmement pâle ! Il me fait d’ailleurs penser au 10 Cane que j’ai eu la chance de déguster plus tôt cette année. On parle effectivement d’un passage très court en barrique ce qui explique cette couleur très pâle. Au nez, c’est très doux avec de belles notes de marmelades de fruits tropicaux et de vanille un peu chaude ! En bouche c’est trrrrrrrrrrrrrrrrès doux ! Le gout me rappel le Saint James Royal Ambré mais… légèrement plus doux ! Nous avons un goût très fruité avec un bon goût sucré. La finale… Il en a une ? Je crois l’avoir manqué… Ok j’en reprends un autre… Ah ! Oui la finale est tellement douce qu’on la manque si nous sommes moindrement distraits !

Il est définitivement pas l’un de mes meilleurs puisque je suis plus du type ‘’rhums que l’on déguste’’… Cependant, il s’agit tout de même d’un produit rare puisque présentement, Papagayo offre seulement la version Blanc ainsi que la version épicée. Au Québec, 74 succursales ont ce rhum sur leurs tablettes. À 33$… Je crois qu’il s’agit d’une EXCELLENTE alternative à ces rhums TRÈS industriels afin de compléter certains cocktails ou voir même pour ceux qui débutent en matière de ‘’dégustation’’. Disons que ce rhum peut faire de très solides cocktails grâce à ces belles notes fruités et son gout très doux. Et… Ai-je vraiment besoin de vous rappeler qu’en vous procurant ce rhum, vous faite définitivement un bon choix. Vous encouragez une petite entreprise biologique et équitable. Une entreprise pour qui le respect et la qualité de vie de sa main d’œuvre sont primordiaux. Il est rare que nous pouvons faire une bonne action lorsque l’on fait l’achat de boissons alcoolisés c’est donc pour cette raison que je dis que ce rhum… En vaut la peine ! Vos ‘’rum & coke’’, ‘’mojito’’, ‘’rum punch’’ ou tout autre cocktail auront une bien bonne saveur. Celle d’une conscience un peu plus accomplie.

Sur ce, je vous souhaite une excellente soirée !

Cheers les pirates !

Par Yan Aubé, Collaborateur de Québec Rhum, Gatineau, Québec

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.