Évaluation – Ron Esclavo XO

par Maxime Fortier

Un rhum que j’avais très hâte de déguster depuis un moment, m’y voilà enfin !

C’est un rhum commercialisé par 1423 World Class Spirit au Danemark. Une entreprise qui semble être vraiment sympa et composée de gens passionnés, j’ai commencé à discuter dernièrement avec Glenn Rosenkjaer, l’un des 2 propriétaires avec Joshua Singh. Glen était de passage tout récemment au Canada (Toronto et Montréal // faut de temps, nous n’avons pas pu nous voir mais ce n’est que partie remise) afin de préparer le terrain avec une agence qui représentera leurs rhums et je dois avouer que ça me fait vraiment plaisir de savoir que nous aurons peut-être dans un avenir rapproché leurs produits sur notre tout petit marché (dans le contexte mondial, je veux dire). J’ai eu accès à ce rhum puisqu’il est le jour 1 du calendrier de fin d’année « 24 days of rum » édition de 2017.

Oliver & Oliver est une distillerie implantée en République Dominicaine. À l’origine, son fondateur, Don Juanillo Oliver, arrive à Cuba en provenance d’Espagne au XIXe siècle et décide de fonder une société de rhums et de cigares. Le succès ne se fait pas attendre mais la nouvelle génération quitte Cuba pour la République Dominicaine. Cette double culture et la fameuse technique de vieillissement Solera, lui vaut aujourd’hui un savoir-faire unique et une reconnaissance mondiale. Oliver & Oliver est également à l’origine des rhum Opthimus.

Ce rhum de mélasse de 23 ans d’âge vieilli dans des fûts de Bourbon, est un chef d’œuvre de la méthode Solera. Le nom Esclavo est utilisé pour rendre hommage aux premières révoltes d’esclaves des Amériques. Alors qu’ils travaillaient dans une plantation de canne à sucre, ils se soulevèrent contre l’amiral Don Diego Colon, le fils de Christophe Colomb. Le Esclavo XO a deux petits frère le 12 et 15 ans Solera.

Il est particulièrement foncé, sur le rougeâtre. Au nez, nous avons des parfums de vanille fumée, de miel (très distinct avec l’aération), de caramel, de cassonade et de bois.

En bouche, c’est assez constant et représentatif du nez. Tellement smooth et suave, et oui vraiment onctueux c’est dur à croire que c’est du 42%, ma tête a pensé être dans une liqueur pendant quelques instants, je vous le jure. Vraiment surprenant cet aspect. Nous avons le caramel, la vanille et le miel, c’est excellent et d’une douceur incroyable!

La finale est longue, riche et vraiment délicieuse. Je suis preneur pour une bouteille de ce nectar pour ma fête et oui ça s’en vient.. 27 février je ne blague pas ! Héhé! Wow, j’adore, pas de mots, vous devez absolument goûter à ce rhum. Désolé, ce n’est pas disponible en SAQ. :/

Par Maxime Fortier, Québec Rhum

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.