Dictador 12 ans

par Yan Aubé

Vous avez déjà fait la rencontre d’un vrai dictateur ? Il est généralement très autoritaire, impose son point de vue de façon assez directe ainsi que sa manière de vivre. Et bien… Moi j’en connais un et il porte fièrement son titre, le Dictador !

dictador-12Ce rhum est produit par une maison tout simplement incroyable. Cette maison nous offre divers produits comme des rhums réguliers mais aussi des rhums à saveur de café et d’orange. De plus, selon certaines sources, ils produisent un gin mémorable ainsi que… Des cigares !!! Ce qui explique peut être certaines notes dans l’évaluation ! Au Québec, nous avons simplement droit au 12 ans ainsi qu’au 20 ans pour l’instant. Mais je sais que la merveilleuse équipe qui nous offre cette gamme, travail d’arrache pieds afin de nous mettre d’autres produits Dictador sur les tablettes.

Tout d’abord, suis-je le seul à trouver que la bouteille est extrêmement attirante ? Dans le verre, ce rhum nous offre une belle couleur de cuivre. L’odeur qui s’y dégage est extrêmement pâtissier. Le tout me rappelle quand je fais griller des amandes dans le sirop d’érable. On a un beau mélange de cassonade, vanille, cannelle et de petits fruits séchés. Et voilà… Déjà au nez, ce ‘’dictador’’ m’impose son point de vue. Il est important de noter que ce rhum est fait à partir de miel de canne de sucre ce qui est… Du sirop de canne ! Ce sirop de canne, qui est moins consistant que la mélasse, me rappelle notre bon vieux sirop d’érable à son état pur !

Étonnamment, en bouche il est moins doux que je l’aurais imaginé ! On a définitivement droit à un début en douceur avec des notes d’épices, fruits exotiques et à ce gout de noix rôtis que je vous parlais plus tôt.

En final, on a droit au coté fumé du chêne (justement… un peu tabac !) ce qui rehausse les épices et les petits fruits séchés. Je crois qu’il essai justement de m’imposer sa manière de vivre puisque la chaleur reste dans la gorge un bon bout après avoir prit ce rhum ! Étonnant pour un 12 ans !

D’ailleurs, son prix à la SAQ peut facilement vous dirigez vers un 12 ans moins dispendieux… Cependant sa finition est très différente qu’un 12 ans comme l’El Dorado ou voir même le Diplomatico Exclusiva Reserva. Il se doit d’être dans votre collection puisqu’il est, selon moi, un produit très difficile à comparer. Si seulement tous nos dictateurs étaient aussi sympas que celui là… Mais non !

Sur ce… Bonne soirée les pirates ! À bientôt !

Par Yan Aubé, Collaborateur de Québec Rhum, Gatineau, Québec

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.