Accueil Actualité Évaluation – Distillerie de Québec St-Roc Fondation

Évaluation – Distillerie de Québec St-Roc Fondation

par Rédaction

Québec Rhum se plonge dans cette nouveauté sortie cet automne (en vente directement à la distillerie), il devrait être en vente en SAQ dans les semaines à venir au même prix, soit 49,25$ ! Probablement un peu de retard à prévoir vu la situation avec la pandémie.

La distillerie de Québec a été fondée en 2016 par Christophe Légasse et David Lévesque, deux créateurs qui ont décidé de combiner leurs connaissances afin de fabriquer des spiritueux locaux de qualité. Fidèles à leur devise: « l ‘histoire est dans la bouteille », ils nous offrent le rhum St-Roc Fondation. Il faut savoir que la ville de Québec a une histoire riche et complexe à ce niveau.

Christophe et David (Photo; Madame Gin)

Souvent méconnue cette belle histoire comme Baptiste Gissinger nous l’a souvent raconté, voici un petit texte de son cru sur celle-ci. Québec est le berceau de la distillation au Canada. C’est en fait dans cette ville que se sont installées les premières distilleries au 18ème siècle. La plus notable est la  »St Roch Distillerie », implanté le long de la rivière St-Charles en 1769. C’est à la suite de l’imposition de fortes taxes sur les alcools importés que cette distillerie fut construite, ils importaient de la mélasse des Antilles et ils faisaient du rhum pour la consommation et pour l’industrie alimentaire. Ont suivi d’autres distilleries produisant elles du whisky. On comptait près de 200 distilleries au Canada en 1840. Dans les années 1830, le clergé crée un mouvement de tempérance en vue de réduire l’alcoolisme montant de la population. Ce mouvement mènera à une chute de la consommation des spiritueux vers la fin du siècle. La déclaration de la prohibition aux États-Unis et dans le reste du Canada donnera le coup de grâce à cette industrie florissante. Le Québec, épargné par la prohibition (jugée trop radicale), jouira de beaux jours pendant ces années, étant la seule région productrice. C’est en 1921, dans un élan de volonté de contrôle de la production et de la distribution, que le Québec va créer la SAQ et les lois entourant les spiritueux que nous connaissons aujourd’hui. Par Baptiste Gissinger.

Le Rhum  »St-Roc Fondation » se veut un hommage à cette distillerie historique de Québec. C’est un assemblage de rhum fabriqué à base de mélasse blackstrap de la Louisiane et de sucre de canne biologique fermenté pendant environ 5-6 jours à température ambiante dans une cuve contenant 2 000 litres. La double distillation de celui-ci se fait dans un petit alambic à colonne de 4 plateaux en batch de 1000 litres à Québec, d’ailleurs tout le processus est fait ici. Les rhums utilisés dans l’assemblage ont vieilli pendant 14 à 18 mois en fûts de différentes grandeurs (60, 100 et 200 litres) ayant précédemment contenu du Bourbon. Les fûts proviennent de différentes micro-distilleries des États-Unis. Le rhum est embouteillé à 42% d’alcool par volume sans aucun sucre ajouté ni colorant. Il est vendu dans une jolie bouteille en verre de forme un peu ronde, entouré d’une étiquette de couleur verte pâle très stylée, tronchée d’un bouchon en liège.

Voici quelques images captées lors d’une récente visite dans le respect des mesures sanitaires, évidemment !


Évaluation de Maxime

La couleur de ce rhum est ambré crème. 

Le nez est sur un profil assez léger, du beurre un peu salé, un peu de caramel aussi et du miel.

Il est doux en entrée de bouche avec une belle texture mielleuse. J’ai des notes de beurre salé, de caramel léger, un peu la présence de l’alcool mais tout en douceur aucune agressivité, ni sucrosité.

La finale est courte et un peu raide mais ça reste sur les notes de la bouche. Enfin, un rhum d’ici sans être un rhum épicé, sucré et destiné davantage aux cocktails. Bon, c’est bien loin d’être une bombe mais avec davantage de temps en fût ça ne peut que s’améliorer et déjà je suis content de ce que la distillerie à fait avec très peu de moyen si on calcule le prix vendu en SAQ vous ne voulez même pas savoir le montant que la distillerie se met en poche par bouteille une fois les frais payés. Celui-ci peut se boire sec ou en cocktail, assez versatile mais je préfère le siroter lentement de façon  »straight » personnellement afin de bien découvrir toutes ces saveurs !

Évaluation de Bruno

Rhum assez pâle, presque paille.

Nez: Discret. Dominé par des notes de cassonade. Touche épicé avec finale légèrement florale.

Bouche: Assez sec. Dominé par les épices (poivre, cannelle). Notes boisées avec touches de noisette et côté un peu astringent. On retrouve la cassonade, mais sans côté sirupeux. La finale est assez courte.

Il est intéressant de voir un premier rhum vieilli traditionnel entièrement élaboré au Québec. Quelques blancs et rhum épicés, élaborés en partie ou en totalité au Québec étaient déjà disponibles, mais c’est une première pour un rhum de ce type.

En respect des racines anglo-saxonnes de la St-Roc Distillery, les artisans ont élaboré un rhum évoquant les rhums de colonies anglaises, à partir de mélasse et de sucre de canne. Malgré une double distillation uniquement sur colonne, le produit démontre une certaine lourdeur, sans évidemment aspirer au niveau des Jamaïcains, mais bien au-delà des rhums de tradition espagnole, en particulier ceux de Cuba.

Il s’agit d’un produit assez jeune, mais le soin mis dans son élaboration en fait un rhum de dégustation tout à fait honnête pour le prix, au-delà que ce que la mention d’âge le laisserait croire. Il sera aussi bien à l’aise dans un cocktail mettant le rhum à l’avant plan, tel un ‘old fashion’.

Au fil du temps, Christophe et David raffinent leurs méthodes, par exemple en développant une levure « propriétaire » qui aidera à apporter davantage de personnalité à leurs produits. Ils s’assurent aussi de conserver une partie de leur production des premiers jours, pour élaborer des rhums plus âgés au fil du temps. Il sera intéressant de suivre ce que cette sympathique distillerie menée par des artisans passionnés nous réservera dans les années à venir.

Bonne découverte et encouragez local!!
Santé 🙂

You may also like

1 commentaire

L’Aubergiste: Une note parfaite pour un rhum d’ici! – Radio X 3 juin 2021 - 15 h 55 min

[…] d’inspiration britannique, le rhum St-Roc rend hommage à la première distillerie d’ici. Les soldats de 1769 avait leurs rations de […]

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.